Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Maholyne

Le blog de Maholyne

Une maison d'hôtes atypique dans un environnement exceptionnel ! Le Massif des Bauges en Savoie. France


Trop longtemps sans mon blog !

Publié par Maholyne sur 5 Mars 2013, 16:34pm

Catégories : #Passion

Voilà bien longtemps que je n'ai rien écrit sur mon blog ! manque d'inspiration ou doublon avec ma page facebook ????

Parce que l'on m'a demandé, voici les recettes des "carnets de Julie" !

Les goures de Gisèle et Andrée

Ingrédients (pour une trentaine de goures)

1 kg de farine
30 cl de lait
120 g de sucre
65 g de beurre
5 g de sel fin
40 g de levure de boulanger (achetée chez le boulanger)
4 gros œufs
Huile de friture

Préparation

Coupez le beurre en dés, placez-les dans une petite casserole, ajoutez le lait et faites fondre sur le feu sans bouillir. Laissez tiédir. Placez la levure émiettée dans un bol et diluez-la avec un peu d’eau tiède. 
Versez la farine dans un saladier. Creusez un puits dans la farine, cassez les œufs au centre, ajoutez le sucre et le sel, mélangez le tout à la cuiller au cœur de la farine. Ajoutez le lait progressivement, ajoutez enfin la levure diluée. Placez la pâte sur le plan de travail et travaillez-la avec la base de la paume en l’étirant et en la ramenant vers vous pendant 5 minutes.
Formez une boule et laissez-la reposer en général 2 à 3 h à 10 degrés environ, couverte d’un linge.
Une fois la pâte reposée, faites chauffer 20 cl d’huile dans une grande poêle ou sauteuse. Coupez des petits triangles de pâte d’environ 10 cm de longueur, placez-les sur la tranche et entaillez les au centre d’un coup de couteau. Déposez-les dans l’huile bien chaude. Faites-les dorer, environ 2 minutes de chaque côté. Egouttez sur du papier absorbant. Servez bien chaud avec du miel, de la confiture ou nature bien sûr, au goûter ou au petit-déjeuner. 

 Le conseil d’Andrée

Si vous ne cuisez pas la pâte en une seule fois, couvrez le reste d’un linge, puis d’un saladier retourné pour éviter les courants d’air et qu’elle ne se dessèche.

Les matafans de Ghislaine

Ingrédients (pour une dizaine de matafans)

50 cl de lait demi-écrémé
1 petite louche d’eau
500 g de farine
1 pincée de sel
1 poignée de sucre
6 œufs
Environ 50 cl d’huile de friture
Pour servir: tome des bauges, salade verte, pommes de terre bouillies 

Préparation

Versez la farine dans un grand saladier ou cul de poule, ajoutez le lait et fouettez vigoureusement, ajoutez l’eau, le sucre, le sel et fouettez de nouveau. Laissez reposer une nuit ou idéalement 24 heures au frais. Ajoutez alors les œufs un par un. Faites chauffer un bon centimètre d’huile dans une poêle à bords hauts. Versez deux louches de pâte quand l’huile est bien chaude en traçant un cercle avec la louche. Ne cherchez pas à faire une “crêpe” uniforme. Ce qui est bon, ce sont les petits morceaux en dentelle bien croustillants ! Quand le matafan est bien doré d’un côté (2-3 minutes) retournez-le et laissez dorer de l’autre côté. Egouttez sur du papier absorbant et faites cuire le reste de pâte.
Servez bien chaud, avec du fromage (dans le Massif des Bauges, avec de la tome des Bauges), une salade verte et des pommes de terre bouillies.
Cette pâte est aussi utilisée pour y plonger des rondelles de pommes et les cuire en beignets.


Conseil de Julie

Conservez les matafans à four doux le temps de cuire toute la pâte.

Les diots de Christiane

Ingrédients 

Pour les saucisses:
1 kg de viande de porc hachée (600 g d’épaule et 400 g de poitrine)
18 g de sel fin
2 g de poivre
2 gousses d’ail
20 cl de vin rouge un peu corsé
1 g de noix de muscade râpée
Boyaux de porc
Eau de vie
Quelques sarments de vigne
6 grosses pommes de terre
1 litre de vin blanc de cuisine
1/2 tête d’ail
1 oignon
Clous de girofle
Thym et laurier

Préparation


Placez la viande dans un saladier. Ajoutez l’ail pelé et dégermé, le sel, le poivre, le vin et la noix de muscade. Mélangez intimement. Laissez reposer dans un endroit frais 1 nuit.

Le lendemain, faites tremper les boyaux dans un peu d’eau de vie pour les dessaler. Placez la viande dans le poussoir et remplissez le boyau. Tordez le boudin obtenu tous les 10 cm environ pour former les saucisses.
Dans une grande cocotte en fonte, placez suffisamment de sarments pour qu’ils remplissent la moitié de la cocotte. Ajoutez la tête d’ail non pelée, coupée en deux ainsi que l’oignon piqué de clous de girofle, le thym et 1 branche de laurier. Versez le vin dans le fond de la cocotte. Déposez les pommes de terre en suspension sur les sarments puis ajoutez les diots. Posez le couvercle, portez à ébullition et laissez cuire 45 minutes. Quand les pommes de terre sont cuites, coupez le feu. Servez accompagné d’une salade verte et, comme en Rhône-Alpes, d’un gratin de cardons à la moelle. 

 Conseil de Julie 

Je conseille de laisser sécher les saucisses une journée avant de les cuire, ce qui renforce leur goût.

BON APPETIT A TOUTES ET TOUS !!!!

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents